La chapelle St Pierre

La chapelle Saint Pierre, dénommée également Notre-Dame des Parts ou la Gleisette se situe sur le terroir de Sartoux en limite du terroir de Mouans.

Elle remplace l’ancienne église Saint Pierre du village de Sartoux abandonné au XIV e siècle.

Elle est encore utilisée périodiquement à la fin du XVIIe siècle et elle est visitée régulièrement lors des visites pastorales de l’évêque.

Le retable qu’elle renferme représente « l’Assomption de la Sainte Vierge et les apôtres ». Aucun marguillier ne s’en occupe. Elle appartient à l’abbaye de Lérins qui ne l’entretient pas.

En 1660, les messes dites dans la chapelle Notre-Dame qui tombe en ruine, sont transférées dans la chapelle Notre-Dame du Rosaire en l’église paroissiale de Mouans (Archives départementales G24 f°296-306).

En 1687 lors de la visite paroissiale de l’évêque elle est décrite comme étant “dans un état de délabrement et de puanteur insoutenable”.  Elle ne sert plus d’ailleurs que de la « croix de mai à septembre ».

La chapelle Saint Pierre est un prieuré placé sous la responsabilité d’un religieux nommé par l’abbaye de Lérins. Après chaque vacation de poste a lieu une mise en possession, cérémonie au cours de laquelle un nouveau religieux en prend la charge.

Le 14 octobre 1686 Mre Tajasque prend possession du prieuré de la façon suivante : « …devant la chapelle où est fait le service dudit prieuré sous le nom de Notre Dame des Parts, car l’ancienne église du prieuré de Sartoux sous le titre de Saint Pierre est entièrement démolie… Mre Giraud (prêtre du Bar) prend la main de Pierre Tajasque, le fait entrer dans la chapelle, après avoir pris les eaux bénites, le conduit au marche pied de l’autel où à genoux, après avoir fait les prières, l’a fait découvrir et couvrir et baiser l’autel, l’a fait assoir et lever, puis lui a fait ouvrir et fermer les portes, puis l’a mis et installé en possession du prieuré… » (Archives départementales G21 f°254).

Parfois même, la cérémonie débute par une visite au vieux village de Sartoux « où était la chapelle Saint Pierre, l’avons trouvé toute démolie depuis de longues années sans portes ni autel, l’avons pris par la main, fait entrer et sortir dans la dite chapelle et l’avons mis en possession d’icelle puis s’étant porté au devant la chapelle où l’on fait le service dudit prieuré depuis de longues années sous le nom de Notre Dame des Parts… » (Archives départementales, notaire Henry Pellegrin 3E18-177).

La chapelle Saint Pierre en 1865 d'après un relevé réalisé par Antoine Combe, instituteur à Mouans-Sartoux entre 1864 et 1874

La chapelle Saint Pierre en 1865 d’après un relevé réalisé par Antoine Combe, instituteur à Mouans-Sartoux entre 1864 et 1874

Au début du XIXe siècle elle est toujours utilisée. Elle est partiellement réaménagée en 1832 avec la construction d’un porche visant à l’agrandir.

Par la suite, lors de la réunion de Mouans et de Sartoux (1858), elle ne reçoit plus aucun office. Elle est alors abandonnée au bénéfice de l’église Saint André qui rassemble tous les paroissiens de la nouvelle commune.

Plan de l'emplacement de  la chapelle Saint Pierre (XIXe siècle)

Plan de l’emplacement de la chapelle Saint Pierre (XIXe siècle)

Elle reçoit un temps l’école des filles entre 1862 et 1887 (l’école les garçons étant dans la nouvelle mairie depuis 1859) avant la construction de la nouvelle école en 1887. Elle sera alors totalement abandonnée et vendue par la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>